Vous êtes ici
Accueil > Psycho > Trouver l’amour sur internet quand on est ronde ?

Trouver l’amour sur internet quand on est ronde ?

Vous avez  la sensation d’avoir tout essayé, les sorties, les rencontres d’amis d’amis, voire internet ?

Selon vous,  vous n’avez pas de chance. Les hommes sont tous des menteurs ou des loosers. Vous ne supportez  plus les radins, les mufles, les trop pressés, ceux qui ne rêvent que du coup d’un soir ? Vous n’en pouvez plus de vous amouracher au premier regard pour qu’il disparaisse ensuite ?

Et si vous vous trompiez ? Et si l’amour absolu n’était pas à l’extérieur, mais en vous-même. Personne ne pourra vous rendre heureuse si vous ne vous aimez pas vous-même. D’autre part,  une rencontre amoureuse est une relation sociale avant tout. Une histoire de communication.

Après tout on peut considérer qu’Internet est l’équivalent d’un immense bar ou d’une grosse soirée. Alors pourquoi ne pas y continuer votre recherche, même si vous avez des réticences après vos échecs ?  Et si on essayait de voir quel pourrait en être le bon mode d’emploi d’après les témoignages des 10% qui ont trouvé le bonheur ?

Les bonnes questions

En premier, il est important de faire une introspection, de se pencher sans concession sur soi et déterminer ce que l’on veut vraiment pour éviter  des recherches frénétiques où l’on peut se perdre, en restreignant vos annonces à un ou deux sites.

De plus tous les sites ne sont pas les mêmes, et là encore, il est important de savoir ce que l’on veut : besoin de se rassurer sur sa séduction après une rupture ? Pourrez-vous au cas-où passer d’une rencontre intéressante à une vraie histoire ? Prête et décidée à trouver le grand amour ?

Quand vous avez choisi votre site en fonction de vos critères, avant de passez à l’annonce, demandez-vous : « Qui suis-je ? »  Ce n’est pas simpliste car si vous ne savez pas qui vous êtes, vous aurez du mal à savoir avec qui vous voulez être et risquez de ne pas LE-LA  trouver car vous ne pourrez être heureuse avec quelqu’un que le jour où vous serez heureuse seule.

Pour répondre à cette question demandez-vous : quel mode de vie j’ai seule et lequel je veux à deux ? Quelles sont mes valeurs, celles que je pense primordiales ? Qu’est ce qui est rédhibitoire ? Suis-je prête à construire ? Est-ce que je n’attends pas tout de lui ? Suis-je suffisamment autonome avec de vraies activités ?

L’annonce

Maintenant, il s’agit de préparer son annonce !

Mieux vaut être honnête ! Inutile de se cacher, on peut sur la photo de profil ne mettre que le visage mais mieux vaut sur les autres se montrer telle que l’on est, photo avantageuse mais pas trompeuse ! Sinon vous aurez encore plus peur de vous montrer en cas de rencontre. Vous aurez moins de contacts mais au moins ils seront plus fiables !

Pour le texte : – quelque chose d’accrocheur qui vous fasse paraître unique et montre votre personnalité                                                                                                                                           – ouvrir à la discussion et un peu d’humour rend toujours plus attrayante votre présentation.                                                                                                                          – soigner l’orthographe autant que possible pas de langage texto                                                                                                                                – et pour ajouter à la difficulté  surtout pas trop longue, 5 à 10 lignes maxi suffiront, sinon elle ne sera pas lue…

Pour le pseudo,  évitez les « Maya l’abeille » trop petite fille ou les trop sexy qui vont attirer tous les pervers !

Soyons honnêtes, les premiers jours vous risquez d’attirer tous pervers aux aguets des nouveaux profils et qui vont vous proposer les choses les plus délirantes. Une amie s’est vue proposer un rendez vous au Louvre pour… une fellation ! On les passe et on les bloque et on s’attaque aux annonces plus sérieuses.

Les premiers échanges

Quelques jours de discussion en évitant de s’enflammer trop vite et on essaie de se rencontrer assez vite. On peut avoir un bon feeling pendant les échanges et que l’un ou l’autre s’aperçoive que physiquement ça ne passera pas, et ça on le ressent dès les premières minutes de face à face. Mieux vaut s’éviter les situations gênantes tant pour l’un que pour l’autre !

La rencontre réelle

On se prépare à son avantage, mais sans excès après tout, si on s’était rencontrée dans un bar, on n’aurait pas forcément passé 3h à se préparer ! Et surtout, si on a été honnête dans l’annonce, s’éviter les pensées obsédantes qui font du mal !                                                                   

  • Est-ce que cette robe me grossit ?
  • Si j’enlève ma veste il/elle va voir mes gros bras
  • Il/elle regarde mon ventre ! 
  • Cette personne doit penser que je ne ressemble pas aux photos sur mon profil
  • Je vais être jugée sur ce que je mange
  • Il/elle n’aime probablement pas les femmes rondes

Impossible d’être ouverte et disponible dans ces conditions !

Soyez vous-mêmes, car les hommes qui cherchent vraiment l’amour, contrairement aux idées reçues, n’attachent pas autant d’importance que l’on se l’imagine à l’apparence physique. Certes elle compte tout comme pour nous mais est loin de faire tout. Ils  aiment les femmes avant tout chaleureuses, douces et sexy, ouvertes d’esprit et INDEPENDANTES qui s’assument ! Alors, on évite de raconter tous ses problèmes dès la première fois tout comme on fuit celui qui vous raconte les siens car dans ce cas, personne n’est prêt à la rencontre. Conclure ou pas le premier soir ? A chacune de voir selon son ressenti et son intuition, il faut rester spontanée

Et répétez vous que vous êtes belles, aussi belles que toutes les autres parce que vous êtes vous et uniques !

Et après…

Si vous vous  revoyez…. c’est que vous lui plaisez ! Ecoutez votre intuition, on ne se met pas avec quelqu’un par dépit mais par envie !!!

La suite c’est à vous de jouer et de la construire, grande histoire ou jolie rencontre, c’est toujours vivre !  Fiez vous toujours à votre intuition et puis reconnaissons-le tout de suite, aimer c’est prendre un risque de souffrir, de flipper, de donner son cœur à la mauvaise personne mais c’est aussi se sentir exister, exulter de bonheur, de joie, vivre des moments inoubliables et savoir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut plus.

« Aimer pèse des tonnes,
Des tonnes de chagrins ;
de joies, d’inquiétudes, de doute, de cris, d’extase.
Ne le fuis pas, Ne pas aimer,
Pèse encore plus lourd. »
Félix Leclerc

Marie France
Marie France
Bonjour, Je suis enseignante en retraite mais aussi mère de famille nombreuse mélangeant harmonieusement enfants biologique et adoptés, tous adultes maintenant. D'autre part, outre la mode pour femme ronde que j'aime et qui me passionne, j'aime lire de tout, connais et écris parfois sur des sujets d'histoire, de philo, de médecine, de sociologie et tout ce qui est culture générale. J'ai aussi pratiqué et animé des ateliers d'écriture, ai écrit de la poéie et ai fréquenté et participé deux ans à des scènes slam.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :