Vous êtes ici
Accueil > Psycho > Estime de soi > Témoignage de Céline

Témoignage de Céline

témoignage de CélineMoi c’est Céline, j’ai 24 ans et je suis assistante de direction.
Je suis petite (159 cm) et ronde.
Franchement, je ne pense pas que ces informations me définissent.Ancienne « garçon manquée », je détestais mon corps et voir mon reflet dans le miroir m’était insupportable. Je me détestais et me cachais sous des vêtements amples et sombres. Je repoussais les gens, j’étais froide et distante. Non seulement je cachais mon physique mais aussi qui j’étais vraiment.A l’heure actuelle je suis une vraie femme et j’aime les choses simples qu’offre la vie : la musique, la photographie, les animaux, être avec mes proches… J’aime prendre soin de moi, regarder des tutos de maquillage et de coiffure. Ce que j’adore par-dessus tout c’est rire, faire rire et aider les autres.

Récemment je me suis découverte une vraie passion pour le sport, plus particulièrement le Fitness et grâce à la pratique j’ai appris à être en paix avec moi-même, et à accepter mes rondeurs.

Ce n’est pas toujours facile, il m’a fallu du temps, mais aujourd’hui j’aime mon corps et le regarde en souriant. Dans mon monde idéal, il n’y aurait pas de distinction entre personnes rondes et personnes minces, entre personnes de petite taille ou grande taille. En fait, il n’y aurait aucune distinction, car nous sommes tous des êtres humains, et nous ne devrions pas être étiquetés …

D’après mon IMC et les médecins je suis obèse, dans le regard des gens je suis grosse et pour mes amis j’ai de jolies rondeurs …

Selon moi je suis pulpeuse, féminine et indestructible.

Je suis Ronde et Glamour, et par-dessus tout, je suis moi-même.

Le sport pour accepter mon corps et (re)prendre confiance en moi
J’imagine déjà certain(e) se dire « ohlala, la flemme, le sport c’est dur » ou encore « je suis nulle en sport, jamais je ne ferai partir toute cette cellulite ».

C’est vrai, le sport c’est dur.

Après une longue journée c’est le cas de le dire, on a la flemme. Ou du moins on n’en a pas trop le courage. On veut juste se poser dans son canapé, boire un chocolat chaud, manger des chips, et se vider la tête devant les reines du shopping par exemple.

Moi aussi je me suis dit que j’étais nulle en sport et j’ai aussi affirmé que JAMAIS toute cette cellulite accumulée depuis 24 ans ne partirait, que mon cas était désespérée et que m’affamer pendant un mois et courir un semi-marathon tous les week-ends ni changerait rien.

Et pourtant … Oubliez tout ça, car aujourd’hui le sport m’est vital. Avant j’étais folle des bons petits plats, des chocolats, des goûters au Starbucks (Bon ok c’est toujours le cas).

Maintenant je suis accro au sport. Oui, moi aussi ça me fait tout drôle de lire ça. Vous allez surement me prendre pour une folle ou me demander comment j’en suis arrivée là ?

Alors commençons par le commencement …

Je n’ai jamais eu la morphologie d’une femme mince. J’ai toujours été la petite boule rigolote dont on se moquait et qu’on ne prenait jamais vraiment au sérieux. De plus, je me suis souvent réfugiée dans la nourriture et cela ne m’a pas (du tout aidé à accepter mon corps. Un jour, j’ai eu un déclic. Comme beaucoup, je suis sur les réseaux sociaux, mais mon petit préféré c’est Instagram. A force de visionner des profils de #FitGirl, de voir des avant/après impressionnants, et aussi parce que j’avais envie de prendre des bonnes résolutions, je me suis inscrite en salle de sport. Je voulais me vider la tête et surtout pour me sentir bien dans mon corps. Mon objectif n’était et n’est pas de perdre du poids.

Au début, je ne mouillais pas trop le maillot et un jour, je ne sais pas pourquoi, j’ai eu envie de me dépasser, d’y aller franco, quitte à vomir à la fin de la séance. Armée de toute ma motivation et de mes nouvelles baskets j’ai commencé à participer aux cours collectifs. Je pense que c’est là que tout a changé.

J’ai vraiment adoré. J’ai vu le sport autrement. Maintenant je ne traine plus les pieds pour aller au sport, comme si je devais aller à un rendez-vous désagréable, là j’ai hâte d’y aller, comme si j’avais gagné une journée de shopping illimité. Bien sûr, il y a des jours où je n’ai pas le temps et/ou pas envie … Bah oui, personne n’est parfait.

Dans ces cas-là je fais de courtes séances chez moi. Je vous vois venir avec vos « c’est un budget », « je n’ai pas le temps ».

STOP AUX EXCUSES ! (que j’ai souvent utilisé).

On a toujours le temps, si on le prend. Pas besoin de faire tous les jours un entrainement de champion olympique, sauf si on souhaite le devenir. Quelques minutes suffisent, et c’est vraiment à la portée de tout le monde. Tout dépend de votre motivation. Au final le plus dur c’est de se lancer et de ne rien lâcher.

Mon conseil : Ne vous attendez pas à obtenir des abdos en béton au bout d’un mois d’entrainement car les changements apparaissent avec le temps. Quel que soit votre objectif vous trouverez la force de vous y mettre, n’ oubliez pas que Rome ne s’est pas construite en un jour et que tout vient à point à qui sait attendre.

Ayez confiance en vous et en votre potentiel, vos efforts en seront récompensés.

Rien n’est impossible si vous vous donnez les moyens de réussir.

Celine
Celine
Hello, moi c’est Céline 25 ans petite ronde sympathique au grand cœur. J’aime la photographie, le sport et le maquillage. Mais ce que je préfère par dessus tout c’est rire et partager. En 2016 J’ai eu l’opportunité de faire partie des ambassadrices de Ronde et Glamour. En fait je dirai même que j’ai eu beaucoup de chance de faire partie de cette aventure car elle m’a transformée et beaucoup de gens et moi-même vous dirons que je me suis révélée. J’ai appris sur moi, j’ai grandi (sauf en cm) et j’ai découvert que je n’étais pas seule. C’est peut être ça que je retiendrai le plus : toutes ces magnifiques personnes que j’ai rencontré et qui m’ont poussé vers le haut, qui m’ont soutenu et surtout qui m’ont comprise. Tout ça m’a donné envie de créer mon blog (www.celinestaneli.com) pour partager ma vision de ma nouvelle vie.. Ce n’est pas facile d’être différent dans une société standardisée, mais maintenant mon bonheur à moi c’est d’être enfin libre d’être moi-même.
http://celinestaneli.com

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :