Vous êtes ici
Accueil > Mode & Beauté > Actualités > Instagram, tu vas me haïr 

Instagram, tu vas me haïr 

Instagram, tu vas me haïr 

Instagram#PostBad #Baddie #FitGirl #OnFleek 

Cela vous hérisse les poils n’estce pas ?
Ah Instagram, ce doux réseau social, un moyen simple et amusant de partager ses photos ont-ils dit.
Oui mais voilà, Instagram c’est aussi  où l’on cultive ses complexes. Pourquoi ? Comment ?  

Le royaume des complexes 

Instagram c’est le culte de la perfection, le lieu où l’on publie ses meilleurs moments, ses meilleurs looks, ses meilleurs repas, et enfin, ses meilleures destinations touristiques.
Instagram est une sorte de vitrine, il y a vous, et les autres qui vivent leur petite vie parfaite.
Comme un magazine vous me direz, pas tout à fait, l’impact d’Instagram est pire que celui des magazines.
On excuse la perfection des magazines car ce sont des mannequins.
Ici, sur Instagram, ces filles parfaites sont des filles comme vous, de simples utilisatrices d’un réseau social.
Ainsi, notre regard que l’on porte sur ces photos est plus naïf, on se dit que ça ne peut être que la vérité.
On scrolle* (: faire défiler) machinalement à longueur de journée, on voit ces inconnues parfaites, riches, belles, heureuses, épanouies et avec en prime un copain aimant et dévoué.
Et là, c’est le drame, on ne peut s’empêcher de se comparer à ces filles si proches et si loin de nous, où est-ce qu’on a échoué ?
Pourquoi nous ne sommes pas comme elles ? En plus de tomber dans un état de déprime, on se met la pression car nous aussi on veut être à la hauteur.  
Un moyen simple et amusant de partager ses photos… Vraiment ?  

340 essais et une publication plus tard 

Pourvu que lnouveau post que l’on publie reçoit plus de likes que le précédent, et si ce n’est pas le cas, on se remet alors en cause, on se dévalorise.
Derrière ce nombre de likes, il y a, pour beaucoup, un moyen de jauger non pas sa popularité mais sa valeur aux yeux des autres. 
Avant de poster un selfie sur Instagram, je dois vous avouer que je prends en moyenne 20 photos « Beurk, mes cheveux font la rébellion –  Non il y a un œil qui part en cacahuète – Non, on voit mon double menton – Ah non ma cuisse parait trop grosse – Certainement pas, j’ai mal positionné ma main – Mince ! On voit une chaussette en arrière-plan ! » 
Cela parait fou, mais je sais que vous savez ce que c’est car on le fait toutes…  

STOP !  

Instagram, nous te déclarons la guerre !
Il est grand temps de dompter ce réseau, de lui montrer que l’on n’a peur d’aucun regard, et que le nombre de likes n’impacte plus sur notre estime de soi. 
Je vous parle aujourd’hui du challenge « Bad Picture Monday » lancé par Sonya Renee Taylor (@thebodyisnotanapology), au lieu de se cacher et d’avoir honte de ses photos ratées, ce hashtag permet de les partager sans craindre le ridicule.
Ce que j’aime dans ce challenge, c’est qu’il permet à toutes de prendre ses complexes avec dérision, l’humour étant en mon sens une arme redoutable contre le mal dans sa peau.
Il ne faut plus avoir peur de qui on est sous prétexte qu’on ne correspond pas aux critères qui définissent ce qui est beau.  

Le concept ?

Publier le lundi une photo ratée selon les diktats d’Instagram avec le hashtag #BadPictureMonday .  
J’ajouterai une petite consigne : ON NE S’EXCUSE PAS !
Pas la peine de chercher à justifier cette fameuse photo ratée, vous n’avez de compte à rendre à personne, vous êtes libres de poster ce que vous souhaitez. 
Qu’est ce que l’on peut poster ?
Une photo floue, une pose étrange, un angle pas du tout flatteur, un plat qui n’est pas forcément équilibré.  
 #BadPictureMonday
Honte à moi si je vous lançais le challenge sans le faire moi-même, maintenant, c‘est à vous ! 
Partagez votre photo ratée sur Instagram avec le Hashtag #BadPictureMonday et identifiez nous ! ( @ronde_et_glamour ) 
Faith and love  
 

Fay
Fay
Hola nenas ! Je suis Fay, j’ai 24 ans, je suis coach en image et travailleuse sociale. Je suis une passionée de La Mode, son histoire et ses grands créateurs qu'elle a vu défiler, jaime connaitre le sens et le contexte des tendances .. J'ai voulu mêler ma passion à mes compétences relationnelles pour en faire mon métier : J'organise aujourd'hui des ateliers conseil en image, je fais des suivis individuels et enfin j'accompagne mes clientes en virée shopping. Mon but : Guider les femmes vers l'acceptation de soi, leur donner un coup de pouce pour qu'elle se regarde les yeux pleins d'amour. Je rejoins l'équipe Ronde et Glamour pour vous accompagner dans ce long voyage qui est l'amour de soi. Bienveillance, Tolérance, Fun et Dépassement de soi seront au rendez vous ! A très vite ! Faith and Love.
https://www.instagram.com/faylomay/?hl=fr

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :