Vous êtes ici
Accueil > Mode & Beauté > Actualités > La fin des coton-tiges, démêlons le vrai du faux

La fin des coton-tiges, démêlons le vrai du faux

La fin des coton-tiges, démêlons le vrai du faux
Cette info vous a peut-être échappée, la loi sur la biodiversité [1] prévoit l’interdiction totale en France des coton-tiges en plastique.
Si c’est une bonne nouvelle pour l’environnement, les beauty addict vont pâlir.
Que celle qui ne s’y reprend jamais à trois fois pour faire son trait d’eye-liner me jette la première pierre ! Oui, le coton-tige est le meilleur ami de la retouche maquillage.
Je vous rassure tout de suite, les bâtonnets ouatés frappés par la loi ne sont bannis que s’ils sont en plastique.
 

Pourquoi le coton-tige est-il si néfaste pour l’environnement ?

Parce que certains le jettent dans la cuvette des toilettes. Le coton-tige arrive alors dans les stations d’épuration où il passe au travers du système de filtrage et finit dans les rivières ou l’océan. Et après, il dégage des substances toxiques, s’ajoute au continent plastique ou il est ingéré par des oiseaux marins et des poissons, leur perforant souvent l’estomac, bref pas cool !
©Justin Hofman
 

Qu’est-ce qu’on peut faire ?

La première de nos habitudes à changer, si comme moi, vous ne pouvez pas du tout envisager de vivre sans coton-tige, c’est de le jeter dans la poubelle et pas dans les WC. Basique. Simple.
La seconde chose que nous devrons faire une fois l’entrée en vigueur de la loi (le 1er janvier 2020), c’est de passer aux coton-tiges en carton ou bois ou tout ce que les industriels vont nous proposer comme alternative compostable et biodégradable (amidon de maïs ?).
Enfin, si vous vous sentez concerné(e)s par le volume de déchets que vous produisez (en moyenne 365 kg/ an[2]), vous pouvez aussi passer à l’oriculi.
Mais qu’est-ce que c’est ? Un cure-oreille en bois ou métal, réutilisable, qui ressemble à une minuscule cuillère, selon les modèles.
Personnellement, j’ai testé le modèle en bambou et je n’ai pas été convaincue mais que ça ne vous empêche pas d’essayer, il existe différents modèles.
Enfin, pour vos oreilles, il faut savoir que les ORL déconseillent de se nettoyer les oreilles avec un coton-tige car cela favorise les bouchons de cérumen, les infections des oreilles et qu’il peut y avoir un risque de percer le tympan.
Alors on y va mollo.
A bon entendeur….

 

[1] La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 20 juillet 2016 prévoit entre autres : l’interdiction des microparticules dans les produits de beauté, de santé ou d’entretien à partir du 1er janvier 2018 et des coton-tiges plastiques à partir du 1er janvier 2020, pour éviter les déchets plastique.
[2] Chiffre de l’ADEME, Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, chiffre par et par personne en France

Indiana
Indiana
Indiana Sendyk est une grande voyageuse qui a choisi de poser ses valises à Paris il y a 10 ans. Un peu ici et un peu ailleurs, son engagement pour les droits de l’Homme l’a emmenée aux quatre coins du monde du Kosovo au Nicaragua, d’Afghanistan au Burkina Faso en passant par le Timor-oriental. Dans son premier livre « Hôtel Méguétan », publié aux Editions La Découvrance, elle livre avec beaucoup d’humour un portrait mordant de son expérience au Mali en 2013 et des personnages truculents qu’elle rencontre lors de ses missions humanitaires. Quand Indiana est à Paris, capitale qu’elle aime passionnément, elle teste pour vous les nouveaux resto, bars, brunch et salons de thés. Elle va au cinéma, au théâtre et voir des expo.
http://bit.ly/2ky6CGP

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :