Vous êtes ici
Accueil > Psycho > Estime de soi > « ELLE » + de 60 ans et taille 50…. et alors !

« ELLE » + de 60 ans et taille 50…. et alors !

« ELLE » + de 60 ans et taille 50
source : catherine.com

Elle ouvrit son dressing, ce matin, elle était pensive et se préparait pour passer la journée avec celui qu’elle aimait depuis dix ans.

 Assise sur son lit, déjà maquillée et coiffée, avec son fer à boucler elle s’était fait un joli weavy, elle imaginait sa tenue… d’abord avec certitude, ce nouveau body noir en dentelle qu’il n’avait pas encore vu, des bas noirs pas trop fins et après ?

Cette robe rouge qu’elle n’avait pas encore osé porter ? Oui, non ?

Elle avait du temps devant elle, des souvenirs revenaient, elle avait encore 20 ou 40 ans et se préparait pour un rendez-vous…

Pourtant depuis bien des choses avaient changé !

A 60 ans et plus, elle avait appris que la vie est courte, peut s’arrêter brusquement et que chaque instant est à vivre intensément !

Elle revoyait ce long parcours d’acceptation et d’errements mais maintenant les complexes étaient derrière elle.

Elle voulait vivre, vivre comme elle avait envie, comme si elle avait vingt ans de moins et aimer passionnément !

Tout était devenu possible parce qu’elle aimait ce corps imparfait sur lequel elle passait ses mains, parce qu’il racontait tant de choses, sa vie, ses amours, ses enfants, ses chagrins, ses dégoûts d’elle-même, ses pleurs devant un miroir…

Tout ça était fini !

Elle avait appris à sourire, à redresser les épaules et à ne plus s’encombrer de problèmes qui au fond n’en sont pas !

Elle savait qu’à tout âge tout est possible.

S’habiller comme elle aimait, être amoureuse, partager une sexualité riche et épanouie et saisir au vol tous ces petits bonheurs qui émaillent une vie.

Un sourire en passant, des fous rires entre amis ou avec son chéri, une fleur qui s’épanouit éclatante de couleurs, une goutte d’eau fraîche glissant sur un verre, un après midi d’été torride, les derniers rayons tièdes du soleil, le froid givrant de blanc un paysage, une fête de famille.

Un moment de tendresse partagée, un regard complice, un weekend romantique et passionné (oui, oui même à plus de 60 ans !), l’amour de celui ou celle qui, les rencontres d’un soir où le corps exulte, un voyage, des paysages et des gens nouveaux à découvrir et tous ceux autour de nous qui n’attendent qu’un regard ou une main tendue…

Elle avait compris à plus de 60 ans que c’est leur somme qui fait le bonheur !

Elle avait remarqué que plus elle s’aimait, plus elle plaisait et surtout qu’elle restait avant tout une FEMME !!!

Une femme qui peut séduire avec les vêtements qu’elle aime et dans lesquels elle se sent bien. Elle osait le jean boyfriend, le pantalon blanc, les robes, les décolletés et les talons quand elle arrivait à marcher avec !  

C’était décidé ! Elle décrocha la robe rouge, se glissa dedans et en enfilant ses escarpins vernis noirs elle fut envahie par un sentiment de bonheur…

Elle imaginait déjà son regard sur elle, celui qui l’avait fait devenir femme !

Par Marie France

Marie France
Marie France
Bonjour, Je suis enseignante en retraite mais aussi mère de famille nombreuse mélangeant harmonieusement enfants biologique et adoptés, tous adultes maintenant. D'autre part, outre la mode pour femme ronde que j'aime et qui me passionne, j'aime lire de tout, connais et écris parfois sur des sujets d'histoire, de philo, de médecine, de sociologie et tout ce qui est culture générale. J'ai aussi pratiqué et animé des ateliers d'écriture, ai écrit de la poéie et ai fréquenté et participé deux ans à des scènes slam.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :