Vous êtes ici
Accueil > Culture & Loisirs > Cinéma & Séries > Dead Drop Diva ou comment se faire une place dans la peau d’une autre !

Dead Drop Diva ou comment se faire une place dans la peau d’une autre !

Dead Drop Diva ou comment se faire une place dans la peau d'une autre !
Dead Drop Diva
Source : http://images3.wikia.nocookie.net/

Série américaine diffusée entre 2009 et 2014 qui raconte les frasques quotidiennes de Jane Bingum.

Téva diffuse pour la France les 6 saisons de la série, soit 78 épisodes.

Le pitch de la série :
Jane est une avocate qui travaille très dur pour devenir associée dans son cabinet.
En parallèle, Deb Dobkins poursuit son rêve de devenir une grande mannequin au côté de son fiancé Grayson Kent… mais tout change le jour où Deb se tue dans un accident de voiture.
Deb n’acceptant pas du tout sa nouvelle condition de morte elle met le paradis sans dessus-dessous en pressant le bouton de l’ordinateur qui la ramènera sur Terre.
Mais Deb ne réintègrera pas son corps de Top Model, et se verra incarner dans celui de Jane, son parfait opposé.

La série s’écrit autour de cette nouvelle vie qui commence pour Deb, une mannequin un peu écervelée, plongée dans la vie d’une autre.

Pour Deb le challenge est de taille : Jane est brillante, obèse (n’ayons pas peur des mots) et bosse pour un très grand cabinet pour aider chaque client.
Au delà de ce nouveau corps qu’elle doit s’approprier, elle se verra confier des histoires qu’il faudra gérer sans avoir toujours accès au savoir de l’ancienne Jane.

Ce que j’ai aimé dans cette série c’est que le personnage de Jane est absolument truculent.

Notre Dead Drop Diva nous emporte dans son quotidien sans misérabilisme. Deb réussi à montrer qu’on peut être ronde, sexy et glamour quand on prend le temps.
Cela retransmets assez bien, d’après moi, le fait que le physique est ce que nous en faisons.
L’idée n’est pas de tergiverser autour de la thématique du régime comme cela peut l’être sur beaucoup d’autres séries mettant en scène une femme ronde.

Dead Drop Diva nous donne à voir le quotidien rocambolesque d’une jeune femme qui va s’épanouir avec ses kilos et dont la personnalité ne tourne pas entièrement autour du poids.

Deb ayant pris possession de ce corps, elle ne connaît pas les raisons qui peuvent avoir pousser Jane à prendre du poids.

Du coup il s’agit ici de nous parler des thématiques chères aux femmes mais sans aucun pathos.

La quête ultime de la série reposant sur la construction d’une identité et évidemment du beau Grayson.
Les personnages secondaires sont également très travaillés, de l’ange gardien à la meilleure amie de Jane, chacun apporte son lot de rebondissements.
Ils sont d’ailleurs les seuls à connaître le terrible secret de Jane.
Celle-ci devant le cacher à Grayson tout au long de l’histoire.

Même si la série s’essouffle un peu sur la fin, devenant un peu trop superficielle et capillotractée (tirée par les cheveux), les premières saisons sont un petit bonbon sucré qui donne le sourire.

Donnez-nous votre avis sur Jane et ce qui vous a touché ou non dans son histoire.

Lydie
Lydie
Passionnée par les arts plastiques, antiques, critiques et tout ce qui finit en hic ! Je suis décalée et j’aime découvrir de nouvelles choses ! Mariée sans enfant par choix et conviction, je partage mes journées entre mon taf de web marketeuse en agence, ma passion pour les arts et mes chats … sans oublier mon chéri ! J’écris sur plusieurs sujets, documentaires sociaux, sur des mondes imaginaires et pour vous sur ronde et glamour ! J’ai mon propre site sur lequel je conseille les autos entrepreneuses qui veulent lancer leur site et aujourd’hui je suis ravie de rejoindre l’équipe pétillante de Ronde et Glamour !
http://www.lydiecatalano.fr

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :