Vous êtes ici
Accueil > Psycho > Estime de soi > Au secours j’ai grossi !

Au secours j’ai grossi !

Au secours j'ai grossi !

poidsLe poids… la hantise des kilos… nous savons toutes ce que cela représente pour nous. Ce sentiment de peur quand il faut monter sur la balance et faire face aux chiffres qui vont s’afficher.
Ces chiffres qui peuvent nous pourrir la vie. Surtout chez le médecin… une horreur.

Suite à des soucis de santé, j’ai dû commencer à me peser tous les jours, oui tous les jours, et inutile de vous dire quelle épreuve c’était pour moi.

Moi qui jusqu’à présent n’avait pas de balance et refusait de me peser tout ça parce qu’un jour le chiffre annoncé m’avait littéralement cloué sur place !
Un énorme nombre à 3 chiffres… qui m’avait paralysé.

Mes larmes avaient coulé toutes seules, je m’étais sentie impuissante, découragée, seule… je ne pouvais en parler à personne car j’avais peur du jugement et surtout des conseils « bien pensant » : et bien mange moins et tu maigriras !

Si c’était aussi simple, inutile de vous dire qu’il n’y aurait pas autant de problème d’obésité de nos jours.

En découvrant que je souffrais d’une pathologie chronique j’ai aussi découvert pourquoi je grossissais autant… mon problème ce n’était pas les calories mais le sel … plus je mangeais salé et plus je grossissais. Mais encore fallait-il le savoir.

Avant je me privais de sucreries en tout genre, je me mettais au régime en mangeant sainement et équilibré mais tous ces efforts étaient inutiles tant que je ne surveillais pas mon apport en sodium.

Je ne le savais pas à l’époque. Cela aurait pu m’éviter des tonnes de régimes inutiles et infructueux …
C’est simple avec un plat du type poisson vapeur et haricots verts bien salés je pouvais prendre 2 kilos et je ne rigole pas.

En me pesant tous les jours, j’ai compris comment mon corps fonctionnait.

Et les kilos ont commencé à diminuer petit à petit.
Donc maintenant je sais que quand je prends du poids, la raison principale est que j’ai mangé trop salé et croyez-moi cela a changé ma vie.

J’arrive maintenant à contrôler mon poids et ce n’est plus mon poids qui me contrôle !
Cela a changé ma vie et mon rapport avec la balance.

Cela a changé la mienne, pas celle de mon entourage, qui a encore beaucoup de mal à comprendre que pour mon cas je peux manger des gâteaux sans grossir mais pas de haricots verts super salés !

Ça dépasse leur raisonnement. J’ai donc encore droit à leurs remarques « bien pensantes », à leur conseil d’apprentis nutritionnistes… mais bon cela ne m’atteint plus car je connais mon corps !

Mais j’ai aussi appris autre chose que je voudrais partager avec vous : le poids c’est quelque chose de temporaire, de fluctuant et surtout c’est loin d’être définitif.

Quand on se pèse et qu’on se rend compte qu’on a grossi, on a parfois l’impression que c’est la fin du monde et qu’on n’arrivera jamais à perdre ses kilos qui s’accumulent.

Alors sachez que déjà vous avez le pouvoir d’arrêter cette accumulation ! Cela ne dépend que de vous.

C’est vous qui êtes au contrôle pas l’inverse.

Apprenez à connaître votre corps, faites des analyses pour vérifier que vous n’avez aucune carence, aucune pathologie, aucune maladie qui expliquerait votre prise de poids.

Si c’est le cas pas de panique, il y a des solutions et le corps médical vous aidera à en trouver.

Si tout va bien côté santé, alors observez-vous : que mangez-vous le plus ?
A quel moment de la journée ? Est-ce que c’est lié à vos humeurs et états d’âme ? …

Soyez honnête avec vous-même c’est important.
Une fois que vous aurez identifié les causes de vos kilos en trop et bien hop, il sera temps de se retrousser les manches et de s’armer de patience parce que ces kilos ne vont pas disparaître tous seuls.

Inutile d’adopter la politique de l’autruche, vous savez ce moment où on se cache sous la couette en espérant que la journée va vite passer et emmener avec elle son lot de problème … malheureusement ça n’existe pas, le lendemain les problèmes sont toujours là.

Alors au lieu de se cacher, il est temps de les affronter et de mettre en place un programme réaliste pour ne plus avoir peur de monter sur la balance !

Mais bon ça ce sera l’objet d’un autre article.

En attendant mesdames, faites face et découvrez la cause de ces kilos qui vous empêchent d’être pleinement épanouies et surtout dites-vous que rien n’est définitif !

Je vous aime.

Nicole
Bonjour à tous, je suis Nicole, cette personne un peu folle qui un jour a décidé de créer Ronde et Glamour afin de changer l'opinion publique mais aussi notre propre opinion sur les femmes rondes. Loin des clichés peu flatteurs, la femme ronde est une femme combative, déterminée, pleine de ressources et surtout une belle femme. A travers nos écrits et nos publications, nous essayons de changer l'image peu flatteuse que la femme ronde a en France.
http://rg-academy.fr/nicole-zoa/

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :