Vous êtes ici
Accueil > Culture & Loisirs > Cuisine & Restos > Spécial Saint-Valentin : Yikou,  la cuisine fusion qui vous fera fondre

Spécial Saint-Valentin : Yikou,  la cuisine fusion qui vous fera fondre

Spécial saint Valentin : Yikou,  la cuisine fusion qui vous fera fondre
Yikou ©droits réservés

La cuisine fusion, qu’est-ce que c’est ?

C’est prendre ce qu’il y a de meilleur de deux traditions culinaires et les marier. Alors, personnellement, j’ai vu des mélanges ratés de fusion entre la cuisine asiatique et européenne, ça a donné la « sushi-pizza » et le « sushirrito », je ne valide pas.
Mais ça donne aussi la cuisine nikkei, qui est la fusion des gastronomies japonaise et péruvienne, si ça vous tente, Uma est une très bonne adresse parisienne de cuisine nikkei.
Mais revenons à Yikou, situé proche du métro Louis Blanc, à découvrir en sortant d’une séance de ciné sur les quais du bassin de la Villette. Le cadre est élégant, des miroirs au plafond donnent de la hauteur et la fresque murale signé Mateus Bailon est vraiment spectaculaire. La présentation des plats est soignée, tout est d’un raffinement ultime, allez voir leur Instagram !
 
Spécial saint Valentin : Yikou,  la cuisine fusion qui vous fera fondre
Yikou ©DR

Yikou, ça veut dire « une bouchée » et c’est un joli concept de cuisine franco-chinoise.

C’est le mariage entre la technique du dim-sum (ravioli chinois cuit à la vapeur) et les produits de terroir français. Ça explose littéralement en bouche, c’est juste fa-bu-leux !

Exemple, le « babao truffes », une petite bourse de potage chinois avec poulet fermier origine France, châtaignes d’eau relevées à l’huile de truffe noire du Périgord.
Ou bien le « Hei Charlie », une raviole de saumon mariné au thé noir fumé Lapsang Souchong, julienne de céleri et pâte à l’encre de seiche.
Vous ne salivez pas encore ? Et si je vous parle du « Ao Breizh », une raviole litchi-homard-seitan aux algues de Bretagne infusé à la bisque de homard et accompagné de sa sauce au beurre blanc au litchi ?
Si vous avez peur que les dim sum ne vous calent pas, il y a aussi des bao burgers (pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le bao, brioche cuite vapeur, je vous renvoi au billet sur les meilleurs guao bao de Paris  – insérez ici lien vers billet précédent- resto Kuaï).
 
J’ai été moins séduite par les desserts, tout aussi alléchants dans leur description que les plats mais procurant moins d’émotion à la dégustation.
Quand aux cocktails, le « Chengasme » (concombre et vodka française infusée au poivre de Sichuan) ou encore le « Beguin Express » (hibiscus, coriandre et nougat de Montélimar) sont une invitation à la rêverie.
Une superbe expérience gustative, un lieu à découvrir, à mettre sur votre liste de suggestion pour la saint Valentin par exemple…à bon entendeur… 
Veggie Ok

Yikou Ouvert du mardi au dimanche, 12h-15h et 19h-23h

49 Rue de l’Aqueduc – 75010 Paris
09 83 76 44 64
http://www.yikou.fr

Indiana
Indiana
Indiana Sendyk est une grande voyageuse qui a choisi de poser ses valises à Paris il y a 10 ans. Un peu ici et un peu ailleurs, son engagement pour les droits de l’Homme l’a emmenée aux quatre coins du monde du Kosovo au Nicaragua, d’Afghanistan au Burkina Faso en passant par le Timor-oriental. Dans son premier livre « Hôtel Méguétan », publié aux Editions La Découvrance, elle livre avec beaucoup d’humour un portrait mordant de son expérience au Mali en 2013 et des personnages truculents qu’elle rencontre lors de ses missions humanitaires. Quand Indiana est à Paris, capitale qu’elle aime passionnément, elle teste pour vous les nouveaux resto, bars, brunch et salons de thés. Elle va au cinéma, au théâtre et voir des expo.
http://bit.ly/2ky6CGP

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :